Jump to content
Sign in to follow this  
Anim

ADEME - [Programme de recherche PRIMEQUAL] L’ADEME révèle les 9 projets lauréats de l’appel à propositions de recherche « qualité de l’air, changement climatique, énergie »

Recommended Posts

Anim

air-1-300x190.jpgEn 2019, le Ministère de la transition écologique et solidaire (MTES) et l’Agence de la transition écologique (ADEME) ont lancé le dernier appel à propositions de recherche (APR) du programme PRIMEQUAL, pour une meilleure qualité de l’air. Intitulé « Qualité de l’air, changement climatique, énergie », il a pour objectif d’apporter un éclairage scientifique renouvelé et élargi sur les interactions entre ces trois enjeux sociétaux.

Cet appel à propositions de recherche, ouvert à une très large diversité de thématiques ayant un lien avec la qualité de l’air, vise à soutenir des initiatives transverses qui abordent, dans une démarche intégrative, la qualité de l’air avec le changement climatique et/ou l’énergie.

2 millions d’euros de subvention pour les 9 lauréats

En réponse à l’appel, 19 propositions ont été déposées. Le processus de sélection rigoureux s’est appuyé sur un classement du conseil scientifique en termes de qualité des propositions et sur un avis du comité d’orientation en termes d’opportunité pour les politiques publiques.

Au terme de ce processus, le MTES et l’ADEME publient ce jour la liste des 9 lauréats qui ont été retenus par l’ADEME pour un montant total de 2 millions d’euros de subvention.

Les 9 projets se répartissent entre les différentes thématiques sectorielles qui étaient proposées dans l’appel :

  • Activités agricoles
  • Projet RECAPS «Interactions et rétroactions entre changements climatiques et pollutions de l’air : impact des pratiques agricoles visant à augmenter le stockage du carbone du sol à l’échelle de la France », coordonné par l’INRAE
  • Aménagement et dynamiques territoriales / Politiques publiques
  • Projet ACRA «Accord de Paris, co-bénéfices et risques liés à la qualité de l’air », coordonné par l’INERIS
  • Projet PACC-MACS «Pollution atmosphérique et changement climatique : scénarios mobilité, aménagement urbain et chauffage pour protéger la santé », coordonné par l’INSERM
  • Projet SOURCE «Stratégies innovantes pour s’adapter au dérèglement climatique et améliorer la qualité de l’air et environnementale des villes », coordonné par le CSTB
  • Mobilités et transports
  • Projet ACACIAS «Analyse croisée air, climat, énergie et impacts socio-économiques », coordonné par l’IFPEN
  • Projet FRAME «Cadrage de l’information pour la promotion d’une mobilité durable », coordonné par l’IFSTTAR
  • Bâtiments
  • Projet BARIAIR «Protection des bâtiments aux pollutions de sols par réduction des intrusions vers l’air intérieur : outils en conception, chantier et analyse prospective de l’impact du changement climatique », coordonné par BURGEAP
  • Projet BATENQUE «Bâtiments, énergie, qualité de l’air et exposition », coordonné par le LMD (Laboratoire de Météorologie Dynamique)
  • Projet AMBRES «Approche multicritères pour un bâtiment résilient et sain », coordonné par OCTOPUS LAB

Focus sur le programme PRIMEQUAL et le nouveau programme AQACIA

Lancé en 1995, le programme de recherche PRIMEQUAL pour une meilleure qualité de l’air, est co-piloté par le Ministère de la transition écologique et solidaire (MTES) et par l’Agence de la transition écologique (ADEME). Il vise à fournir les bases scientifiques et les outils nécessaires aux décideurs et aux gestionnaires de territoires et d’espaces de vie pour définir, mettre en œuvre et évaluer des solutions d’amélioration de la qualité de l’air intérieur et extérieur afin de réduire les risques pour la santé et l’environnement. Il présente la particularité de réunir plusieurs disciplines scientifiques concernées par la pollution de l’air et ses impacts : sciences physiques (métrologie, chimie, météorologie…), sciences de la vie (biologie, épidémiologie, écologie…), mathématiques (modélisation, statistiques) et sciences humaines (économie, sociologie, psychologie…).

Depuis le début du programme, plus de 300 actions de recherche ont été soutenues pour un montant total d’aide de 25 millions d’euros, apportés par le MTES et l’ADEME jusqu’en 2013, puis essentiellement par l’ADEME.

A partir de l’été 2020, PRIMEQUAL sera remplacé par un nouveau programme de recherche mené par l’ADEME, dénommé AQACIA (Amélioration de la Qualité de l’Air : Comprendre, Innover, Agir), qui rassemblera les besoins de recherche identifiés sur la qualité de l’air jusque-là traités via les programmes PRIMEQUAL et CORTEA, mais aussi le volet recherche d’AACT-AIR et le volet air d’IMPACTS. Cette fusion permettra de traiter conjointement et de façon cordonnée les différents aspects et enjeux liés à la qualité de l’air et à ses impacts, et gagner ainsi en efficacité pour proposer des solutions d’amélioration. Le premier APR AQACIA est prévu pour fin juin/début juillet 2020 et sera affiché sur le site de l’ADEME.

Pour en savoir plus sur les projets sélectionnés (mais aussi sur PRIMEQUAL, les résultats des travaux soutenus et des actualités sur la qualité de l’air) : www.primequal.fr/fr/projets-en-cours

 

 

o0r5h7qvg0c

Afficher l’article complet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...