Jump to content
Le Forum ARA

Où sont les femmes ?... Toujours pas là !


Anim
 Share

Recommended Posts

  • Moderator

Mesdames, même avec nos gestes pleins de chaaaaaarme (♫ ;) ♫) notre place dans les milieux culturels reste faible.

 

Depuis 5 ans, en partenariat avec le mouvement HF, le Laboratoire de l’Égalité et Le Deuxième Regard, la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) publie chaque année la brochure " Où sont les femmes ? " consacrée à la place des femmes dans le secteur culturel.

 

Depuis 5 ans, la SACD compte chaque année le nombre d’œuvres de femmes programmées dans le spectacle vivant, l’audiovisuel et le cinéma et observe avec la même régularité les évolutions du nombre de femmes dirigeant des établissements culturels et audiovisuels.

 

Pour cette 5ème édition, la SACD a décidé de réaliser une édition bilan (2012-2017) pilotée par Muriel Couton et réalisée par Stéphanie Herr en forme de comparatif chiffré sur ces 5 années afin de dégager des tendances profondes.

 

Et malheureusement depuis 5 ans, nooooon, nooooon rien n’a changé (♫ :dodgy: ♫).

 

captur21.png

 

 

captur17.png

 captur22.png

 

captur19.png

captur18.png

 

 

captur16.png

captur20.png

 

 

La SACD formule 7 propositions, 7 objectifs pour promouvoir la parité dans l’art et la culture:

  1. Mettre en place des objectifs chiffrés dans la politique de réduction des inégalités : + 5% de femmes par an dans les programmations de spectacle vivant pendant 3 ans.
  2. Rendre obligatoire la parité dans la composition des jurys et autres comités d’experts dépendant du ministère de la Culture et de la Communication et de ses établissements publics.
  3. Inscrire des engagements concrets et mesurables en faveur de la présence des femmes et des oeuvres créées et/ou mises en scène par des femmes dans les cahiers des charges des établissements et des services publics culturels et audiovisuels.
  4. Systématiser la remontée des indicateurs de mixité dans les programmations.
  5. Placer la parité femmes-hommes au coeur de la concertation entre le ministère de la Culture et de la Communication et les collectivités territoriales dans le processus de nomination des responsables de lieux culturels.
  6. Consacrer la parité dans les nominations à la tête des établissements culturels.
  7. Promouvoir l’égalité femmes-hommes, notamment dans l’accès aux moyens de production.

 

Le bilan complet: La place des femmes dans l_industrie cinématographique et audiovisuelle.pdf

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • Moderator

;)

 

Avant la parution vendredi d'une nouvelle étude du CNC sur la place des femmes dans l'industrie du cinéma et de l'audiovisuel, un débat aura lieu la veille à La fémis sur la nouvelle génération de femmes dans les métiers du cinéma.

Des figures du secteur commenteront en avant-première les résultats de l’étude et témoigneront de leurs propres expériences.

 

captur11.png

 

http://www.elle.fr/Societe/Le-travail/Faire-bouger-les-choses/Ou-sont-les-femmes-dans-les-metiers-du-cinema-Un-debat-a-ne-pas-rater-3429164

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Voilà l'étude du CNC parue le 24 février sur La place des femmes dans l'industrie du cinéma et de l'audiovisuel.

 

Cette étude met en lumière l'évolution de la place des femmes dans les secteurs du cinéma et de l'audiovisuel, entre 2006 et 2015. Elle analyse les effectifs féminins présents au sein du CNC, dans la réalisation de films et dans les différents métiers de la production cinématographique et audiovisuelle.

 

Les résultats de cette étude sont issues de différentes sources : de données du CNC issues de l'agrément des investissements des oeuvres cinématographiques et des bordereaux de recettes des salles de cinéma, de données fournies par le service des Ressources Humaines du CNC (effectifs au sein du CNC), de données de l'Observatoire européen de l'audiovisuel et de données fournies par Audiens sur l'emploi, groupe de protection sociale dédié aux secteurs de la culture, de la communication et des médias.

 

 

L'étude met en avant :

 

  • L'exception culturelle française avec une présence plus forte de réalisatrices que dans d'autres pays européens :
    22 % des films français sortis en salle entre 2011 et 2015 sont réalisés ou coréalisés par des femmes, contre 19 % des films allemands, 11 % des films britanniques, 10 % des films italiens et 11 % des films espagnols.
    En 10 ans le nombre de réalisatrices a augmenté de 71 % avec 567 films produits.

  • Une présence féminine qui se renforce dans la filière. 
    En dix ans le nombre de femmes employées dans la production de films a progressé de 20 % contre 5 % pour les hommes.

  • Des rémunérations généralement inférieures pour les femmes. 
    Dans une très grande majorité des professions, les salaires horaires moyens des femmes apparaissent inférieurs à ceux des hommes notamment pour la réalisation (- 42%), la production (- 38 %).
    Pour quelques métiers, cet écart est cependant en faveur des femmes comme scripte (+9 %) ou cascadeuse car elles sont peu représentées (+ 4 %). 

  • Un budget moyen inférieur à celui des films réalisés par des hommes.
    En 2015, le devis moyen d'un film d'une réalisatrice est de 3,50 M€, contre 4,70 M€ pour un homme.
    Sur la période 2006-2015, le budget moyen des films réalisés par des femmes est 1,6 fois moins élevé que celui réalisé par des hommes. Cependant, cet écart a tendance à diminuer.

 

chiffr10.png

 

reipar10.png

 

 

salair10.png

 

 

L'étude complète : cv_jodoin-keaton_2017.pdf

  • Fan 1
Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Merci Emeline! ;)

Pleins de chiffres et de diagrammes dans tous les sens mais effectivement intéressant ;-)

Girl power !! :D

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Hier, à la veille de la Journée Internationale Des Droits Des Femmes, le CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) a publié un rapport sur la représentation des femmes à la télévision et à la radio.

 

Pour la deuxième année consécutive, les chaînes de télévision et de radio ont remis au Conseil supérieur de l’audiovisuel, comme l’a demandé le législateur, des indicateurs qualitatifs et quantitatifs sur la représentation des femmes et des hommes dans leurs programmes.

 

Le Conseil précise que, de manière générale, pour cette deuxième année d’application de la délibération, les éditeurs ont fourni des déclarations complètes et conformes à ses demandes. Le présent rapport rend compte d’une part, de l’état de la représentation, quantitative et qualitative, des femmes dans les programmes des services de télévision et de radio pour l’exercice 2016 et, d’autre part, des actions menées par le Conseil en matière de droits des femmes pour l’année 2016.

 

 

La synthèse du rapport

captur15.png

 

captur16.png

 

captur17.png

captur18.png

 

captur19.png

 

Le rapport complet : 

Rapport relatif à la représentation des femmes dans les programmes des services de télévision et de radio - Exercice

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...
  • Moderator

The English version of the study on the Women’s status in the French cinema and audiovisual industry between 2006 and 2015.

 

This study was conducted jointly by the CNC’s Research, Statistics and Forecast Department and the Pilotage & Statistiques Department of Audiens.

 

Summary :

 

  • 21.0% of the films approved in 2015 were directed by women.
    Between 2006 and 2015, the number of approved films that were directed by women increased by 80.0% (from 35 to 63 films), while the increase in films directed by men was 42.3% over the same period.
    111.png

  • The average budget of the French initiative films directed by women is lower than that for all French initiative films and for films directed by men.
    In 2015, the average budget of French initiative films directed by women was €3.50 M, compared to €4.70 M for men directors. Over the period 2006-2015, the average budget of the films directed by women is 1.6 times lower than for films directed by men. That gap is tending to close, however. In ten years the average budget of the French initiative films directed by women increased 9.7%, whereas it dropped by 18.8% for men.
    210.png

  • A stronger presence of women directors in France than in other European countries :
    22 % of the French films released in France in theaters between 2011 and 2015 were directed or co-directed by women, compared to 19 % of German films, 11 % of British films, 10 % of Italian films, and 11 % of Spanish films.
    France was the country where the number of films directed by women was highest in Europe over the period 2011-2015.
    310.png

 

  • 43.7% of employees in film production are women.
    Employment of women in the production of French initiative fiction films has shown very strong growth in the past ten years. The number of women employed in the sector increased by 20.0% between 2006 and 2014, whereas the growth figure was only 5 % for men.
    410.png

  • Women’s presence is highly variable depending on the job category.
    An analysis of feature film production by trade or profession shows that certain professions are clearly more “masculine” and others more “feminine”. Jobs where women are in the majority are script supervisor (96.0% women), wardrobe person (88.4% women) and hairdresser (74.0% women). On the other hand, there are few women gaffers (4.3%), grips (4.4%), and stagehands (5.5%).
    510.png

  • In film production, wages are generally lower for women.
    For a vast majority of the professions identified in feature film production, the average hourly wage is lower than for men. The differences are especially marked for certain categories of workers. The average remuneration of a woman feature film director is 42.3% lower than that of a man director.
    For a few trades, however, the spread is in favor of women. That is the case for the profession of script supervisor, the vast majority of whom are women. The average hourly wage of women script supervisors is 9.3% higher than for their male colleagues. The profession of stunt man/woman in feature film production (where women are few in number) also shows an average hourly wage that is slightly higher for women (+4.0%).
    610.png
    To download the summary : http://www.cnc.fr/web/en/publications/-/ressources/11334150

  • Fan 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • Moderator

Pour ceux qui seraient passés à côté de l'info 😉

 

Suites aux Assises sur la parité, l’égalité et la diversité dans le cinéma qui se sont tenues le 20 septembre 2018 à l'initiative du collectif 50/50 pour 2020 et du CNC, des mesures fortes ont été prises.

 

Dès cette année, le CNC va créer un bonus dont pourront bénéficier les films qui intègrent autant de femmes que d’hommes dans les postes d’encadrement de leur équipe de tournage (réalisation, direction de production, direction photo, etc.). Ce bonus représentera 15 % du soutien accordé au film par le CNC. 

 

Le CNC s’est engagé à :

- Rendre obligatoire les statistiques de genre (équipe technique et masse salariale) dans les dossiers d’agrément des films ;

- Assurer la parité des présidences et des membres de l’ensemble de ses commissions ;

- Atteindre la parité des jurys des festivals et écoles soutenus par le CNC ;

- Veiller à la mise en valeur des films de patrimoine réalisés par des femmes en portant une attention particulière à leur restauration et leur numérisation ;

- Inclure, dans le cadre de la renégociation des conventions CNC-régions, un volet dédié à l’égalité femmes-hommes ;

- Accroître la représentation des femmes dans les sélections de films proposés pour les programmes d’éducation à l’image à destination des plus jeunes ;

- Créer un Observatoire de l’égalité femmes-hommes dans le cinéma et l’audiovisuel afin de produire des statistiques sur l’emploi, les salaires et les aides attribuées aux femmes ;

- Lancer une étude sur le devenir des femmes diplômées dans le cinéma pour comprendre les freins qu’elles rencontrent et y répondre par des dispositifs appropriés.

 

 

L'article complet : 

https://www.cnc.fr/professionnels/actualites/le-cnc-sengage-pour-la-parite-legalite-et-la-diversite-femmeshommes-dans-le-cinema-francais_865514

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

Assistant Directors & Associates (ARA) is a community dedicated to directing and production departments in feature films. She advocates a caring and courteous environment, conducive to quality exchanges and respectful for others. Please take a moment to read these few Guidelines as anyone posting on our platforms will be considered to have read them. These are subject to change at any time and therefore apply to all of our services, both in public and in private. We therefore invite you to consult them regularly.