Jump to content

Rencontre avec Pierre-Marie Dru, superviseur musical de "Annette" réalisé par Leos Caras


Anim
 Share

Recommended Posts

  • Moderator

Rencontre avec Pierre-Marie Dru qui nous présente le métier assez méconnu de superviseur musical et de leurs relations avec les réalisateurs/réalisatrices: 

 

"On imagine facilement que vous entrez en conversation avec des réalisatrices et réalisateurs aux approches, connaissances musicales et désirs très divers.

Il y en a beaucoup qui ont les idées claires sur ce qu’ils veulent - et alors tant mieux, c’est vraiment ce que j’encourage ! C’était bien sûr le cas avec Leos Carax pour la bande-son de son nouveau film Annette, que j’ai eu le bonheur de superviser. Et puis il y en a qui ne savent pas ce qu’ils veulent pour leur film et viennent nous voir avec une page blanche. Alors on les aide à trouver. On organise un casting audio, on leur présente un choix de compositeurs et compositrices, en essayant d’inclure des nouveaux talents. C’est un moment crucial dans notre relation : je pousse beaucoup pour que les réalisateurs prennent vraiment le temps de réfléchir, car le choix de la musique, c’est un casting fondamental du film, comme un premier rôle ! Et si on part pour six mois de travail alors qu’on s’est trompé dans ce casting, c’est un désastre, c’est un calvaire à vivre… Je crois que c’est le moment où je peux être vraiment pénible (rires)…"

 

Pierre-Marie Dru est également revenu sur la création de l'ASM (Association des Superviseurs Musicaux) à laquelle il a contribué : 

 

"L’ASM regroupe une quinzaine de structures, c’est à dire entre trente et quarante superviseurs musicaux. Premier constat : avant ce rapprochement, je connaissais mal mes confrères et consœurs. Nous pratiquons un métier complexe et extrêmement prenant, avec des temps de travail sur des films de cinéma, des documentaires ou des séries qui peuvent s’étaler sur plus d’une année, et, de fait, sans faire l’effort de se rencontrer, chacun restait un peu dans son couloir, à fond dans son truc, sans avoir le temps de lever la tête. Nous sommes aussi un métier assez jeune, encore méconnu. Alors avant même de nous organiser pour porter des questions qui nous semblent cruciales, il était important de poser un cadre pour nous rencontrer, partager nos expériences."

 

 

Source

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

Assistant Directors & Associates (ARA) is a community dedicated to directing and production departments in feature films. She advocates a caring and courteous environment, conducive to quality exchanges and respectful for others. Please take a moment to read these few Guidelines as anyone posting on our platforms will be considered to have read them. These are subject to change at any time and therefore apply to all of our services, both in public and in private. We therefore invite you to consult them regularly.